Regad.com / portail
Gui
Arbre dans la région de Cossonay au-dessus dune rivière
Le gui est un hémiparasite : il ne se nourrit pas de la sève des arbres mais soustrait de l'eau et des sels minéraux à partir desquels il fabrique sa propre sève par la photosynthèse qu'il opère grâce à ses feuilles vertes.
Il se transmet d'arbre en arbre grâce aux fientes d'oiseaux.
Photo © N.Messieux
Un certain nombre de drogues de synthèse présentes sur le marché, comme l’ecstasy, le LSD et les méthamphétamines, sont décrites dans d’autres livrets de la série La vérité sur la drogue. Ce livret présente les faits à propos du « cannabis synthétique » (Spice ou K2), comme on l’appelle parfois, des « stimulants synthétiques » (sels de bain) et d’une drogue connue sous le nom de « N-Bomb ». Ce sont des drogues de synthèse connues sous le nom de « designer drugs » (drogues sur mesure).

Dans nos livrets, vous trouverez la description des effets à long terme de ses drogues sur votre organisme.
<h3><strong>Interaction entre Sciences humaines et Sciences physiques</strong>
<strong>Pourquoi la drogue n’est pas une solution pour allez bien...</strong></h3>
Partout où vous pensez qu’une injection d’une douzaine de molécules guérira complètement en psychothérapie, vous pourriez tout aussi bien vous mettre à lire dans des boules de cristal, parce c'est que le degré de validité en soit-même.

La théorie comme quoi la chimie peut résoudre les problèmes de l’homme est une mauvaise théorie, parce que depuis les jours des spécialités pharmaceutiques*, depuis les jours des plantes médicinales jusqu’à maintenant, on n’a jamais démontré qu’elle était vraie.

Non à la Drogue !

Nombre de clique : 2